Greffe conjonctive

PARODONTOLOGIE Spécialité pratiquée à Saint Rémy depuis 1989, les techniques de chirurgie restauratrice à lambeaux ont évolué.

Lorsqu’il n’y a pas ou trop peu de gencive adhérente kératinisée la solution peut être de réaliser une greffe libre épitélio-conjonctive, c'est-à-dire de l’ensemble de la gencive prise sur le palais.

Technique sure ayant fait ses preuves depuis longtemps, mais qui reste sensible une semaine surtout sur le site donneur.

Aujourd’hui nous réalisons une greffe dite de conjonctif enfouie, permettant d’épaissir les gencives fragiles les rendant les plus résistantes au « déchaussement » et pouvant réhabiliter l’esthétique du sourire. Seul le tissu conjonctif est prélevé au palais par une incision qui est suturée ensuite. Le lambeau de conjonctif ainsi prélevé est glissé sous la gencive du site receveur par tunélisation, et aussi suturée avec du fil très fin par points rapprochés tous les millimètres.

Après dix jours de maturation les fils et pansements chirurgicaux sont retirés laissant apparaitre une nouvelle attache protégeant les dents des récessions futures.

 

IMPL 006 copie.jpg IMPL 008 copie.jpg IMPL 011.jpg

Parodontologie à Saint Rémy, greffe de gencive, 71 Chalon sur Saône.

Article rédigé par le praticien le 19/06/2018